Iris Ladies Trohy 2012: Onze belges au deuxième tour des qualifications

Comme chaque année, la tournée des tournois ITF féminins en Belgique débute par le 10 000 dollars de Bruxelles. Ce samedi se déroulait le premier tour des qualifications. « Cette année, le tableau de 64 joueuses est complet. C’est une première et cela prouve le succès de notre tournoi. C’est également l’occasion pour une vingtaine de belges d’évoluer à domicile« , explique Jacques Maes, le directeur du tournoi.

Sur 64 joueuses, 20 belges étaient présentes. Et le succès a été au rendez-vous pour onze d’entre elles. Astrid Leclere, 16 ans, a pris la mesure de sa compatriote Stephanie Doboara, bénéficiaire d’une wild card. Dans les autres duels belgo-belges, Sofie Oyen s’est imposée contre Sanae Guenfoudi et Steffi Distelmans a fait de même contre Lana Groenvynck.

« J’espère me qualifier pour le tableau principal et jouer de mon mieux. Je suis satisfaite de mon niveau de jeu. Je n’ai pas commis trop d’erreurs« , explique à la sortie du court Sofie Oyen qui s’entraîne depuis deux ans aux Etats-Unis où elle poursuit ses études. « C’est toujours un plaisir de revenir pendant l’été en Belgique. Ma famille et mes amis peuvent venir me voir jouer. Ma seule difficulté a été de m’adapter à la terre battue car j’ai l’habitude de jouer sur dur aux USA« , précise-t-elle.

Les autres belges qualifiées pour le second tour sont Klaartje Liebens, India Maggen, Alix Donck, Morgane Michiels, Michelle Werbrouck, Eugenie Chapelle et Anouk Delefortrie.

I. A.

Publicités

Mon Wimbledon: résumé

Rentrée vendredi soir de mon huitième Wimbledon consécutif, j’ai enfin le temps de vous écrire un résumé. Lors d’un tournoi du Grand Chelem, les journées sont assez chargées et les heures de sommeil sont précieuses. Il m’était donc difficile de vous écrire tous les jours.

De mon huitième Wimbledon, je retiendrai que ce tournoi est définitivement mon préféré. Chargé d’histoire, il transpire une atmosphère que je n’ai retrouvé sur aucun autre tournoi. Les spectateurs sont assis à la hauteur du court ce qui donne une impression de proximité avec les joueurs. Les fameuses fraises à la crème sont succulentes. Et sans une météo pouvant alterner un grand ciel bleu avec de la pluie en cinq minutes, Wimbledon perdrait de son charme.

Cette année, il sourit pour le moment particulièrement aux belges. Ils étaient quatre au troisième tour: Clijsters, Wickmayer, Malisse et Goffin. Ils sont encore deux en huitièmes de finale: Clijsters et Malisse. Et pourtant, ils n’ont pas eu des parcours faciles. Clijsters a balayé d’un revers Jankovic et Zvonareva tandis que Goffin a renvoyé chez lui l’Australien Tomic, quart de finaliste de la précédente édition. Quant à Malisse, il a battu Verdasco et Gilles Simon qui a fait beaucoup parlé de lui en coulisses.

Nouveau représentant au conseil des joueurs, Gilles Simon compte demander la fin de l’égalité des prize money entre les hommes et les femmes sur les tournois du Grand Chelem ainsi que la suppression des tournois mixtes. « Le tennis masculin se suffit à lui-même » a déclaré Gilles Simon pour se justifier. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Bartoli a déclaré que « chez les hommes, seul le top 5 attire du monde« , sous entendu que Gilles Simon ne fait pas partie des joueurs qui font vendre des tickets. La plus virulente a été la jeune Américaine Sloane Stephens qui a avoué ne porter aucun intérêt aux paroles de Simon. « Quand j’étais plus jeune, j’ai été ramasseuse de balle sur un tournoi. Gilles Simon a lancé une balle sur moi et m’a touché. Il ne sait pas excusé. Depuis ce jour là, je ne l’aime pas. »

De ce séjour à Wimbledon, je retiendrai également la victoire au premier tour d’Alizé Cornet. Amie de longue date, cela m’a fait très plaisir de la voir remporter un match à Wimbledon depuis 2007. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, elle s’est qualifiée pour les Jeux Olympiques grâce à une wild card de la fédération internationale. Bravo à elle!

Je terminerai par vous remercier encore une fois d’être si nombreux à visiter ce blog. N’hésitez pas à laisser des commentaires.

I. A.

Iris Ladies Trophy 2012: Qui succédera à Zlochova?

Le RTC Charles Quint organise, du 30 juin au 8 juillet 2012, la quatorzième édition d’un tournoi de tennis doté d’une bourse de 10.000 dollars pour les jeunes joueuses qui sont en quête de leurs premiers points sur le circuit professionnel. En 2011, la Tchèque Zuzanna Zlochova avait remporté le tournoi. Pour lui succéder cette année, des joueuses issues de plus de 20 nationalités différentes seront représentées lors de ce tournoi international. La meilleure joueuse inscrite est Silvia Njiric, 497ème mondiale.
Trois joueuses belges entrent directement dans le tableau principal. Il s’agit d’Elyne Boeylens (WTA- 611 ), de Nicky Van Dyck (WTA-733) et de Michael Boev (WTA-805). Elles seront rejointes par Kimberley Zimmermann, Déborah Kerfs et Margaux Brabant qui bénéficient chacune d’une invitation décernée par l’AFT. Les autres joueuses belges participeront aux qualifications où 64 joueuses s’affronteront dès le samedi 30 juin.Les éditions précédentes ont vu la participation de jeunes joueuses alors au début de leur prometteuse carrière telles que Kim Clijsters (vainqueur de la première édition en 1998), Caroline Maes, Kirsten Flipkens, Yanina Wickmayer, Michaella Krajicek ou plus récemment Alison Van Uytvanck, récente quart de finaliste au tournoi du Brussels Open (tournoi WTA de catégorie Premier).
Situé rue Vanderveken 159  à  Ganshoren, l’entrée du RTC Charles Quint est gratuite pour tous pendant la période du tournoi.
Isabelle Anneet

Wimbledon: Compte rendu du 25 juin 2012

Ce matin, je me suis rendue à Wimbledon pour la huitième année consécutive. Si Wimbledon rime avec tradition, c’est également devenu pour moi une tradition de m’y rendre chaque année. Chanceuse, je n’ai pas besoin de faire la « queue » cette année.

Arrivée une dizaine de minutes avant le début des matchs, je retrouve une amie sur le court 14 pour encourager Jarka Gajdosova. De retour de blessures, Jarka n’est pas au top de sa forme. Je fais un petit aller-retour avec le court 6 pour voir Pauline Parmentier contre Sorana Cirstea. Honnêtement, ce n’était pas un très beau match. Beaucoup de fautes de part et d’autres.

Ensuite, je vais jeter un coup d’oeil aux entraînements avant d’aller manger. En retournant voir les matchs, je croise Kim Clijsters avec son clan. Après toutes ces années, cela me fait toujours bizarre de voir mon idole de près.

Je regarde une partie du match entre la Hongroise Babos et l’Américaine Oudin. Ce qui m’a frappé, c’est la prise de poids flagrante d’Oudin. Elle était un espoir du tennis américain en 2009 quand elle avait atteint les quarts de finale de l’US Open. Depuis, elle éprouve toutes les peines du monde à confirmer.

Après, je vais voir un autre espoir américain, Sloane Stephens qui remporte sans trop de difficultés son match contre Pliskova. Au même moment, Federer remporte son match sur le court 1. Je m’y rends pour voir Kim Clijsters sachant que c’est probablement un de ses derniers matchs que je vois en live. Elle n’a pas besoin de round d’observation et elle s’impose en patronne face à Jankovic. Quel bonheur!

Après cela, j’achète mes premiers souvenirs de Wimbledon 2012. Je voulais aller voir Rochus mais le court est bondé. J’ai donc été encouragé Darcis contre Rufin. Le match s’est terminé dans la nuit par une défaite du Belge.

Bilan belge assez positif aujourd’hui avec les victoires de Bemelmans, Malisse et Clijsters. Olivier Rochus terminera son match ce mardi tandis que Steve Darcis s’est incliné en cinq sets.

A demain pour de nouvelles aventures.

I. A.

10 tournois Futures et un Challenger au programme de cet été

Si les joueuses belges ne sont pas à plaindre avec neuf tournois ITF organisés sur le sol belge cet été, les hommes ne sont pas en reste. Ce sont dix tournois Futures et un Challenger qui seront organisés en Belgique cet été.

Petite différence avec les femmes, la tournée des Futures sur le sol belge commence déjà cette semaine avec un tournoi Futures à De Haan. La semaine suivante, le circuit se déplace à Havré près de Mons avant de s’installer à la côte belge pour une série de quatre tournois. Knokke, Westende, Duinbergen et Ostende. Dès le 4 août, les joueurs seront attendu au tournoi d’Eupen avant ceux de Coxyde et de Huy. La série des tournois Futures se terminent par celui de Damme dont les qualifications commencent le 25 août.

Sans oublier, le Challenger de Bercuit près de Grez-Doiceau qui est organisé par Christophe Rochus. Le tournoi se déroulera entre Wimbledon et les Jeux Olympiques. Les qualifications commenceront le 14 juillet tandis que le début du tableau principal est prévu pour le 16 juillet.

Vous n’allez pas être en manque de tennis cet été en Belgique 😉

I.A.

Neuf tournois ITF féminins sont au programme estival

Même si la météo ne le montre pas, nous sommes en été. Une saison qui coïncide avec la tournée des tournois ITF féminins en Belgique dotés de 10.000 et 25.000 dollars. Au total ce sont cinq tournois dotés d’une bourse de 10.000 dollars et quatre tournois avec un prize-money de 25.000 dollars qui se dérouleront sur notre territoire.

Comme chaque année, c’est le tournoi  de 10.000 dollars du Charles Quint à Ganshoren (Bruxelles) qui aura l’honneur de lancer la saison à partir du 30. Après cela, les supporters de tennis pourront applaudir les futurs talents de demain au tournoi d’une bourse de 25.000 dollars de Zwevegem (07/07/2012-15/07/2012) près de Courtrai. Les semaines suivantes se dérouleront successivement les tournois dotés de  10.000 dollars de Knokke (14/07/2012- 22/07/2012) et de Maaseik (21/07/2012_ 29/07/2012) qui auront lieu sur terre battue.

Début août, deux tournois 25.000 dollars se succèdent dans le calendrier. D’abord celui de Rebecq (28/07/2012-05/08/2012) en Wallonie ensuite celui de Coxyde (04/08/2012-12/08/2012) à la côte belge. Le circuit ITF reste au bord de la mer mais change de surface. Le tournoi 10.000 dollars de Westende (11/08/2012-19/08/2012) se déroulera sur surface dur. Dès le 18 août, le tournoi de Baulet près de Charleroi débutera avec les qualifications. Cette année, cet événement tennistique change de dotation et devient un tournoi de 25.000 dollars sur terre battue.

Pour compléter cette tournée des ITF féminins en Belgique, un nouveau venu s’est rajouté au calendrier. Le tournoi 10.000 dollars d’Engis dont les qualifications commenceront le 1er septembre.

Isabelle Anneet

http://www.euro-ten.com/

http://www.top-sports.be/

Wimbledon J-1

En passant

Bonjour à tous,

Un petit message pour m’excuser du manque de mises à jours ces derniers temps. La semaine fut assez chargée. Je pars dans quelques heures à destination de Londres où j’assisterai au premier et deuxième tour de Wimbledon. Plus d’infos très rapidement.

A bientôt

Isabelle

Bonaventure: « Faire un 100% de victoire, c’est une semaine rêvée »

Après deux finales perdues dans un tournoi doté de 10 000$, la troisième tentative fut la bonne pour la Belge Ysaline Bonaventure. Elle a remporté, ce samedi, le tournoi de Meppel aux Pays-Bas face à l’Allemande Julia Kimmelmann 6-2 6-4.

« Le match s’est très bien déroulé jusqu’à 6-2 3-0. Ensuite, elle a commencé à prendre son temps et à râler à cause des conditions climatiques. De ce fait, j’ai vite perdu ma concentration et elle est revenue à 3 partout dans le deuxième set. A ce moment-là, je me suis que je devais absolument gagner ce deuxième set si je ne voulais pas rendre difficile mes chances de victoire. A 5-4, cela a été le jeu de la chance. Elle a boisé un coup droit et mis une balle dans la bande du filet« , explique au sujet du match Ysaline Bonaventure, visiblement satisfaite du travail qu’elle a accompli tout au long de la semaine.

Avec ce titre au tournoi de Meppel, Ysaline Bonaventure remporte à 17 ans son premier titre chez les pro. « Avant le match, j’étais très stressé car j’avais déjà perdu deux finales et je me posais beaucoup de questions. Je connaissais bien la fille car j’avais joué avec elle les matchs par équipe en Allemagne. Par contre, je ne m’étais jamais entraînée avec elle. Elle estimait qu’elle était trop fort pour jouer avec moi. Lors de cette finale, je voulais prouver qu’elle avait tord. » Et c’est ce qu’Ysaline a réussi avec brio puisqu’elle remporte le tournoi en simple mais également le titre en double avec la Néerlandaise Nicolette Van Uitert.

« Faire un 100% de victoire, c’est évidement une semaine rêvée. Même si les conditions climatiques étaient médiocres, j’ai réussi à me concentrer uniquement sur mon tennis. Je suis super contente d’avoir remporté ce tournoi mais je garde les pieds sur terre. Après tout, ce n’est qu’un 10 000 dollars. Il s’agit du premier palier« , précise Ysaline Bonaventure qui estime avoir appris de nombreuses choses lors de cette semaine.

Après cette victoire à Meppel, Ysaline sera de retour sur les courts dès cette semaine au tournoi 10 000 dollars d’Alkmaar au Pays-Bas. Ensuite elle jouera à Breda (Pays-Bas) avant de partir une semaine en vacances en Croatie. Des vacances qui seront bien mérités avant d’entamer la tournée des tournois ITF en Belgique.

Isabelle Anneet