Interview décalée avec Angélique Van Der Meet

Quel est votre plus grand rêve ?

« Mon plus grand rêve est de gagner un tournoi du Grand Chelem. Pourquoi pas à Wimbledon ou à Roland Garros »

Qui est votre partenaire de double rêvé ?

« Kim Clijsters. J’aime la façon dont elle joue. Elle pourrait m’apprendre beaucoup de choses. »

Si vous pouvez prendre un coup à un joueur, lequel et à qui ?

«Le service de Serena Williams. »

Qu’aimez-vous faire pendant votre temps libre ?

« Je ne fais pas grand-chose. (rires). Sérieusement, je collectionne les DVD. »

Quel personnage de série télévisée, aimeriez-vous être ?

«Rose dans Titanic comme ça je serais avec Léonardo Di Caprio. »

Quel est votre pays préféré ?

«Désolée, je ne vais pas répondre la Belgique. J’aime bien l’Espagne car elles personnes sont sympas et le temps est super.»

Quel est votre plat préféré ?

«Les côtes de porc sur barbecue. »

Quel est votre meilleure qualité et votre pire défaut ?

«Sur le court, mon coup droit est mon meilleur coup par contre ma volley est mon point faible. »

Isabelle Anneet

« J’aime quand le public m’encourage »

Tête de série numéro 2 du tournoi, l’Allemande Anna-Lena Friedsam (WTA-244) a remporté sa demi-finale aux dépens d’Ilona Kremen (BLR) 7)6 (2) 6-3. En finale, elle sera opposée à la Néerlandaise Angélique Van Der Meet. Elle tentera de remporter son sixième tournoi de l’année. Entretien.

Félicitations Anna-Lena. Cela semble avoir été un match difficile pour vous. Que s’est-il passé dans le premier set ?

« C’était un très long set. Pour ma part, j’ai alterné le bon avec le moins bon. Je ne jouais pas de manière consistante. Heureusement, j’ai mieux joué à la fin du set. »

Par contre, le deuxième set a été plus simple pour vous ?

« Pendant les trois premiers jeux, elle frappait dans la balle sans se soucier d’où elle la plaçait. Elle balançait un petit peu. Après elle est revenue à trois jeux partout. J’ai haussé mon niveau de jeu et je ne lui pas laissé de chance. »

Vous allez-disputer la finale contre Angélique Van Der Meet . Connaissez-vous votre adversaire ?

« Je l’ai déjà battu mais le match était très serré. Il est difficile de prédire quelque chose pour cette finale. Je vais me battre et faire mon mieux pour remporter ce tournoi. »

Cela pourrait être votre sixième titre de l’année…

« Je l’espère. Nous verrons bien lors de la finale. Je suis déjà très contente d’avoir atteint ce niveau. »

Ces derniers jours beaucoup de monde sont venus vous voir jouer. Aimez-vous le soutien du public belge ?

« Oui, j’aime beaucoup quand on me regarde jouer. Cela me stimule pour jouer encore mieux. Comme je sais que les regards sont posés sur moi, j’essaie d’encore mieux jouer. Cela me motive beaucoup. »

Isabelle Anneet

« Je n’avais pas d’objectif particulier pour ce tournoi »

Sortie des qualifications, Angélique Van Der Meet est l’invitée surprise des demi-finales de l’Open International Féminin de Wallonie au racing club de Baulet. Tombeuse des têtes de série 3 (Witthoeft) et 6 (Marcinkevica), la Néerlandaise sera opposée à Séverine Beltrame pour une place en finale.

Vous venez de battre Diana Marcinkevica 6-4 6-4. Etes-vous satisfaite de votre niveau de jeu ?

« Je suis assez satisfaite. J’ai été très constante et j’ai fait les bons choix. »

En disputant les qualifications du tournoi, attendiez-vous à atteindre les demi-finales une semaine plus tard ?

« Non pas du tout. Je me suis blessée aux abdominaux avant ce tournoi et j’ai dû déclarer forfait à Rebecq. Je ne savais donc pas à quoi m’attendre pour ce tournoi. Je ne me suis pas mise d’objectif particulier et j’ai joué sans pression. C’est finalement une bonne chose pour moi. »

Il s’agit de votre première participation à ce tournoi. Que pensez-vous de l’organisation ?

« C’est ok. Vous savez cela ne change pas vraiment des autres tournois. »

Quel est votre objectif à long terme ?

« J’aimerais atteindre le top 50 à la WTA. Mais dans un premier temps, j’espère rapidement obtenir le classement suffisant pour disputer les qualifications des tournois du Grand Chelem. »

Vous allez jouer votre demi-finale contre Séverine Beltrame. Comment envisagez-vous le match ?

« Je n’ai jamais joué contre elle mais elle a beaucoup d’expérience. Cela va être difficile car elle a un très bon slice. »

Pouvez-vous décrire votre personnalité en cinq mots ?

« Spontanée, lunatique, déterminée et relax. Sur le court, je me mets de temps en temps en colère. »

Interview décalée avec Laura Thorpe

Quel est votre plus grand rêve ?

« J’ai déjà rêvé que je participais aux Jeux Olympique. Je remportais la médaille d’or et j’étais en pleurs en écoutant l’hymne national. »

Qui est votre partenaire de double rêvé ?

« Je préfère ne pas rêver d’autre chose alors que j’ai déjà la partenaire de double idéal en la personne de Séverine Beltrame. »

Si vous pouvez prendre un coup à un joueur, lequel et à qui ?

« Le coup entre les jambes gagnant de Federer. »

Si vous pouvez choisir une personne morte ou vivante, avec qui aimeriez-vous aller au restaurant ?

«Avec Laird Hamilton. C’est le plus grand surfeur. Pour moi, il s’agit d’un mythe. »

Quel personnage de série télévisée, aimeriez-vous être ?

« Leeloo dans le Cinquième élément car elle a des pouvoirs surnaturelles et elle est mignonne. »

Quel est votre pays préféré ?

«Le Mexique car les gens sont les plus heureux du monde. De plus, il y a de belles plages. »

Quel est votre plat préféré ?

«Les barbecues. »

Quel est votre meilleure qualité et votre pire défaut ?

«Ma meilleure qualité est que je suis complètement folle.  Mon pire défaut est que je suis têtue et obstinée. »

Isabelle Anneet

« J’aime beaucoup la gentillesse des Belges »

Tête de série numéro 6 du tournoi, la Lettone Diana Marcinkevica s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Open International Féminin de Wallonie aux dépens de la Serbe Doroteja Eric 6-3 7-6.  Au prochain tour, elle affrontera la Hollandaise Angélique Van Der Meet. Entretien.

Diana, êtes-vous satisfaite de votre niveau de jeu ce jeudi ?

« Je ne suis pas très contente. J’ai bien joué au début du match. Ensuite, j’ai commencé à rater quelques coups et j’ai perdu quatre jeux de suite. Après, j’ai eu de la chance avec le filet pour finalement remporter le match au tie-break. »

C’est la première fois que vous venez en Belgique. Que pensez-vous du pays ?

« En fait, j’aime beaucoup les Belges. Ils sont tous très gentils. Le premier jour que je suis arrivée ici, j’étais perdue pour trouver le club, le distributeur à la banque, etc. Plusieurs personnes se sont mobilisées pour m’aider à trouver mon chemin. C’était fantastique. »

Et par rapport au tournoi, que pensez-vous du club ?

« Il est très sympa. Les gens sont également super gentils. Les arbitres sont au top. »

Quel est votre objectif pour le tournoi ?

«Je prends match après match. On verra bien. »

Et pour votre carrière, avez-vous des objectifs ?

« Je ne me fixe pas d’objectifs. Je joue match après match. Je m’améliore chaque jour. Les résultats vont suivre naturellement et le classement aussi. »

Pouvez-vous décrire votre personnalité en cinq mots ?

« Drôle, amicale, bosseuse et déterminée. J’aime également aider les personnes qui sont dans le besoin.»

Interview décalée avec Magali Kempen

Quel est votre plus grand rêve ?

« Mon rêve est de devenir une joueuse de tennis professionnelle comme toutes les filles qui jouent au tennis.  »

Qui est votre partenaire de double rêvé ?

« Justine Henin. Même si elle a arrêté sa carrière, j’aimerais jouer un double en exhibition avec elle. »

Si vous pouvez prendre un coup à un joueur, lequel et à qui ?

« Le jeu de Justine Henin. Elle sait très bien varié les effets et son revers est fantastique.»

Quel est votre pays préféré ?

« J’aime tous les pays que j’ai déjà visité. Il y a toujours des points positifs et des points négatifs.Mais si je dois donner une réponse, je vais dire la République Tchèque.»

Quel est votre plat préféré ?

«Les pâtes. Je ne dois souvent en manger à cause des matchs et des entraînements mais cela me convient très bien. J’adore. »

Quel est votre animal préféré ?

« Le chien. J’en ai trois à la maison. Macy, Fly et Bouly. »

Que faites-vous pendant votre temps libre ?

« J’aime bien lire et jouer à d’autres sports. Peu importe le sport, j’aime tout. »

Quel est votre point fort et votre faiblesse ?

«Sur le terrain, mon point fort était mon revers avant que je me blesse au poignet. Mon point faible était mon mental. Je râlais souvent quand je perdais mais je pense que je m’améliore . »

Isabelle Anneet