Interview décalée avec Déborah Kerfs

Quel est votre plus grand rêve ?

« Je rêve de gagner un jour un tournoi du Grand Chelem ou les Jeux Olympiques. Je n’ai pas de préférence mais j’aimerais jouer un jour sur gazon à Wimbledon. »

Qui est votre partenaire de double rêvé ?

« Federer mais je serais trop timide pour jouer avec lui. »

Si vous pouvez prendre un coup à un joueur, lequel et à qui ?

« Le coup droit de Federer »

Si vous pouvez choisir, avec qui aimeriez-vous aller au restaurant ?

« Avec Steve Darcis car il est très sympa. Quand j’étais au centre d’entraînement à Mons, il venait souvent nous parler. Il ne se prenait pas la tête. »

Quel personnage de série télévisée, aimeriez-vous être ?

« Dr House car j’aime son humour et ses répliques. »

Quel est votre pays préféré ?

« J’aime bien l’Angleterre pour le shopping et l’Espagne pour le Real de Madrid. »

Quel est votre plat préféré ?

« Les pates bolognaises

Quel est votre meilleure qualité et votre pire défaut ?

« Je pense que je suis sympathique. Par contre, je fais vite la tête sur le terrain. Je suis également trop timide avec les personnes que je ne connais pas. »

Isabelle Anneet

Iris Ladies Trophy 2012: Van Dyck passe, Kerfs chute

Après les qualifications de l’Iris Ladies Trophy, ce sont les joueuses du tableau principal qui ont foulé les courts du RTC Charles Quint à Ganshoren. Première belge sur le court ce mardi, Nicky Van Dyck, une habituée du tournoi, a rapidement empoché la première manche 6 jeux à 1 face à l’Autrichienne Khanna. Dans le deuxième set, Van Dyck a éprouvé davantage de difficultés. Elle s’impose au tie-break 7 points à 2.  Au prochain tour, Van Dyck sera opposée à la Chilienne Seguel.

La deuxième belge au programme de ce mardi était l’Arlonnaise Déborah Kerfs, bénéficiaire d’une invitation. Après la perte du premier set 6-1 face à l’Allemande Bosnjak, la joueuse de 17 ans, qui s’entraîne à l’AFT, a inversé la tendance en remportant le deuxième 6-1. Dans le troisième set, Bosnjak, qui souffrait d’une blessure à l’épaule, a retrouvé toutes ses capacités pour l’emporter 6-1 1-6 6-2.

Les autres qualifiées pour le deuxième tour sont les Françaises Paquet, Tholey et Gaud ainsi que la Russe Ryzhonkova et l’Allemande Lehnert.

I. A.

Tessenderlo: Compte-rendu des qualifications

Ce samedi 31 mars, je me suis rendue au tournoi de Tessenderlo dans la province du Limbourg. Dans la campagne flamande, le tournoi de 25 000 dollars se joue sur trois courts en terre battue à l’intérieur. Terre battue est un grand mot. Même si la couleur ocre est bien présente, cette surface n’est pas salissante. Les glissades ne sont pas vraiment conseillées. C’est un mixe entre de la terre battue et du synthétique. Bref, la surface est indescriptible.

Lors de cette première journée du tournoi, j’ai souhaité découvrir les jeunes joueuses que sont Kimberley Zimmermann (WTA: NR), Marie Benoit (WTA: NR), Deborah Kerfs (WTA: NR) et Justine De Sutter (WTA: NR). Elles parcourent toutes les quatre le circuit junior avec succès puisqu’elles sont classées dans le top 100 à l’exception de Zimmermann qui est actuellement 108e. C’était la première fois que je les voyais jouer. Impressions.

La première à monter sur le court est  Kimberley Zimmermann (16 ans) qui affrontait la Serbe Milana Spremo (WTA- 430). Tout de suite, j’ai été frappé par le fait que Kimberley est un mélange de Wickmayer et de Clijsters. Sa tenue bleue avec le bandana et sa rage de vaincre m’ont fait penser à Yanina Wickmayer ainsi que son jeu à plat et ses grandes frappes. Par contre, Kimberley est une adapte des grands écarts comme Kim Clijsters.La résidente de l’AFT à Mons a bien débuté la rencontre en remportant le premier set 6-2. Elle  a ensuite commis beaucoup de fautes, notamment au service, qui lui ont coûté la victoire.Zimmermann s’incline 2-6 6-1 6-2 face à Spremo.

Après Kimberley Zimmermann, c’est au tour de Marie Benoit (17 ans), également pensionnaire de l’AFT à Mons, de faire son entrée sur le court. Son adversaire du jour est la Belge Desirée Bastianon (WTA-941). Comme sa partenaire de double, Marie Benoit réalise un très bon départ. Elle mène rapidement 3-0 avant d’être rejointe au score. Elle s’appuie sur un jeu solide tant en coup droit qu’en revers pour remporter le premier set 6-4. Dans les deux sets suivants, Marie Benoit manquera un peu de lucidité sur les points importants. Elle s’incline en trois sets face à Bastianon 4-6 6-4 6-4. A noter que parmi les quatre joueuses que j’ai suivi avec attention ce samedi, Marie Benoit est la seule qui est montée à plusieurs reprises à la volée. Un jeu vers l’avant, qui je l’espère, elle va développer dans les années à venir.

Bénéficiaire du Wild Card, Justine De Sutter s’entraîne à la VTV. Son adversaire du jour était la croate Ema Mikulcic (WTA- 691).  Comme Zimmermann et Benoit, Justine De Sutter commence très fort le match en prenant les échanges à son compte. Freinée dans son élan par une chute qui nécessite l’appel du kiné pour soigner sa cheville, Justine De Sutter remporte tout de même le premier set 6-4. Le deuxième set est très accroché. Mikulcic l’emporte 6-4 avant de dérouler dans le dernier set. Victoire de Mikulcic 4-6 6-4 6-1 sur De Sutter.

En fin de journée, Déborah Kerfs n’a pas crée l’exploit face à la Néerlandaise Bernice Van De Velde (WTA-904). La joueuse de la province du Luxembourg alterne le bon et le moins bon. Van De Velde s’impose en deux sets 6-3 6-1.