Iris Ladies Trophy 2012: Chapelle, la combatante

Dans un match en trois sets qui a tenu en haleine le public présent au RTC Charles Quint à Ganshoren, Eugenie Chapelle est sortie vainqueur de son duel face à sa compatriote Michelle Werbrouck 4-6 6-3 6-1. « Je suis contente car j’ai été chercher ce match. Je me suis battue sur chaque point en mettant beaucoup d’intensité dans ma frappe de balle. Je regarde match après match mais j’aimerais bien décrocher mon premier point WTA« , explique Eugenie Chapelle à la sortie du court après avoir fait quelques étirements.

Originaire de Huy, Eugenie Chapelle a commencé le tennis à l’âge de 6 ans et y consacre tout son temps en compagnie de son entraîneur Yves Chasseur. « Depuis un an, j’ai décidé de terminer mes études par le jury central afin de me consacrer à mon sport« , précise-t-elle. Combative sur le court, Eugenie Chapelle pousse un cri à chaque frappe de balle qui rappelle une certaine Maria Sharapova. « Elle est ma joueuse préférée. J’aime la manière dont elle se bat sur tous le points« , ajoute la jeune fille de 17 ans.

Fille d’un ancien joueur de football en division un à Charleroi, Eugenie Chapelle a pour objectif d’atteindre la série A en Belgique. « J’aimerais bien faire carrière dans le tennis« , déclare Eugenie qui avoue devoir encore développer son jeu vers l’avant, un de ses points faibles.

Opposée à la Française Leo Tholey au dernier tour des qualifications de l’Iris Ladies Trophy, les cris d’Eugenie Chapelle ne sont pas prêt de s’arrêter sur les courts de tennis du royaume.

I. A.