Photos: Baulet 2012: Deuxième journée des qualifications

Galerie

Cette galerie contient 73 photos.

Photos: Première journée des qualifications à l’ITF de Baulet

Galerie

Cette galerie contient 98 photos.

Distelmans qualifiée à Zwevegem

Cette semaine se déroule le tournoi doté d’une bourse de 25.000 dollars à Zwevegem. Dans le tableau des qualifications, 16 joueuses belges étaient présentes. Mais seul Steffi Distelmans a obtenu son ticket pour le tableau principal.

Opposée à sa compatriote Helene Meuleman au premier tour des qualifications, Distelmans s’est facilement imposée en deux sets 6-2 6-1 avant de profiter de l’abandon de Demi Schuurs au tour suivant. Pour obtenir sa place dans le tableau principal, Distelmans a éliminé la Néerlandaise Valeria Podda 6-4 6-2.

En ce qui concerne les autres joueuses belges, India Maggen et Nicky Van Dyck ont passé un tour dans le tableau des qualifications. La première a battu Gloire Mfoumouangana 6-3 6-2 avant de chuter contre Constance Sibille sur le score de 6-4 6-3. Quant à Van Dyck, elle a difficilement éliminé sa compatriote Boeykens 6-4 5-7 6-4 avant de tomber contre Lesley Kerkhove 6-3 6-1.

Anke Poncelet, Anouk Delefotrie, Elien Crombez, Lana Groenvynck, Lieselot Rommelaere, Lize Leenknecht, Justine Bourdin, Michaela Boev, Desiree Bastianon, Deborah Kerfs et Caroline Van De Wijgaart n’ont pas remporté un match. A noter que le premier tour des qualifications s’est joué sur moquette intérieur à cause de la pluie.

Outre Distelmans, les  autres joueuses qualifiées pour le tableau principal sont Mfoumouangana, Georges, Kerkhove, Sibille, Van Der Meet, Kramperova et Geuer.

Si vous souhaitez encourager Sofie Oyen, Ysaline Bonaventure, Kimberley Zimmermann, Ineke Mergaert, Kirsten Flipkens ou Steffi Distelmans, l’entrée est gratuite au KGTC Zwevegem, Bekaertstraat 11 A.

Iris Ladies Trophy 2012 : trois belges supplémentaires dans le tableau principal

Parmi la vingtaine de joueuses belges présentes dans le tableau des qualifications de l’Iris Ladies Trophy ( au RTC Charles Quint à Ganshoren), seulement trois d’entre elles ont réussi à gagner leur sésame pour le tableau principal. Il s’agit de Klaartje Liebens (17 ans), Steffi Distelmans (19 ans) et Anouk Delefortrie (21 ans).

La première n’a pas perdu un set en cours de route en battant l’Américaine Talcott et les Belges Dom et Leclere. Au premier tour du tableau principal, Liebens sera opposée à la tête de série numéro 2 Wlodarczak (WTA-508).

De son côté, Steffi Distelmans est en quête de son premier point WTA au tournoi bruxellois doté du prize money de 10.000$. Lors de son parcours en qualification, elle a battu successivement la Belge Groenvynck (6-3 6-3), la Néerlandaise Burger (7-5 3-0 abandon) et l’Allemande Ehrensberger (6-2 6-0). Au premier tour du tableau principal, Distelmans affrontera la tête de série numéro 8 Daniels (WTA-678).

La dernière belge à rejoindre le tableau principal est Anouk Delefortrie qui va tenter cet été de récupérer un classement WTA. Lors des qualifications, Delefortrie a battu la Russe Iakovleva (6-2 6-3) et la Suissesse Boinay (7-6 6-2). Au dernier tour des qualifications, Delefortrie avait fort à faire face à la Française De Gubernatis. Cette ancienne top 200 avait mis sa carrière entre parenthèses en mai 2011 afin de se faire opérer d’une hernie discale. Alors que le score indiquait 3-6 7-5 3-1 en faveur de Delefortrie, son adversaire a abandonné à cause de douleurs au dos. Au premier tour du tableau principal, elle jouera contre la tête de série numéro 1 Njiric (WTA- 497)

Avec Liebens, Distelmans et Delefortrie, le nombre de joueuses belges dans le tableau principal est maintenant de neuf représentantes (Zimmermann, Boev, Boeykens, Kerfs, Van Dyck et Brabant).

I. A.

Iris Ladies Trophy 2012: Distelmans s’inspire de Goffin

Parmi les cinq belges qualifiées pour le dernier tour des qualifications de l’Iris Ladies Trophy 2012, il y a Steffi Distelmans. Première sur le court dès 10 heures,Distelmans mène 7-5 3-0 avant de profiter de l’abandon de son adversaire la Néerlandaise Cindy Burger, blessée au poignet. « Je me sentais bien aujourd’hui. J’aime jouer contre des joueuses que je ne connais car cela m’enlève une pression supplémentaire. Ce n’était pas le cas au premier tour contre Lana Groenvynck que je connais très bien. Aujourd’hui, j’ai mieux joué« , expliquait Steffi à la sortie du court.

Depuis un an, Steffi Distelmans se consacre entièrement au tennis après avoir obtenu son diplôme de secondaire. « Je me donne un an ou deux pour voir ce que je vaux sur le circuit. J’espère rapidement obtenir un classement WTA. J’ai déjà un point mais il m’en faut deux de plus pour être classée« , explique cette jeune fille de 19 ans qui sera opposée à l’Allemande Lisa Ehrensberger au dernier tour des qualifications à l’Iris Ladies Trophy. »C’était le premier tournoi ITF que j’ai disputé de ma carrière, il y a déjà 4 ans« , précise-t-elle.

Originaire de Gand, Steffi Distelmans a commencé le tennis à l’âge de 5 ans. « J’ai appris avec mon père avant de m’inscrire dans un club à 6 ans. J’ai ensuite joué quelques tournois pour les jeunes de moins de 14 ans et chez les juniors, mais sans plus. Je suis ensuite directement passé aux tournois comptant pour le classement WTA« , explique celle qui voyage avec son père mais s’entraîne à Diest avec Ben Van Houdt.

« Je suis une joueuse très agressive sur le court. Mon point fort est mon coup droit décroisé. Je préfère le jeu des surfaces rapides comme le dur ou le gazon« , décrit-elle à son sujet. Si elle n’a pas vraiment de joueuse préféré sur le circuit féminin, Steffi est devenue une fan de David Goffin. « J’aime beaucoup son jeu et sa façon d’être sur le court. Il ne se pose pas de questions et fait ce qu’il doit faire. Il est une source d’inspiration. Il nous montre qu’en persévérant, il est possible d’arriver un jour à atteindre le top 100« , explique conquise Distelmans qui apprécie également Federer.

Lors de cette tournée de neuf tournois ITF féminins en Belgique, Distelmans sera à coup sûr une des joueuses à suivre dans les tableaux de qualifications. En attendant, il lui reste deux matchs à remporter à l’Iris Ladies Trophy pour obtenir son deuxième point WTA.

Isabelle Anneet