Marie Benoit: « Mon objectif pour 2013 est le top 700 mais je peux faire mieux »

benoit-baulet2012-D4-8mc

A 17 ans, Marie Benoit a remporté la semaine passé le tournoi d’Antalya doté de 10.000 dollars. Une belle performance qui va permettre à la joueuse d’Eupen de faire un bond d’une centaine de place au classement alors qu’elle pointe aujourd’hui à la 930e place. « Je suis contente de mon tournoi car j’ai fait de bons matchs et j’ai eu un niveau constant et bon. J’ai joué pour progresser et j’ai battu de bonnes joueuses« , constate Marie Benoit après sa victoire en finale face à la Roumaine Laura-Ioana Andrei 6-3 6-2.

« Je sais bien qu’un match n’est jamais fini jusqu’à ce que l’on ait gagné le dernier point. Sur la balle de match, je me suis dit « Marie va chercher ce point« , ajoute la jeune joueuse qui s’entraîne à l’AFT.

Ce titre est une belle récompense pour cette jeune joueuse qui garde les pieds sur terre. « Ce titre me prouve et montre que le travail paye. Mais maintenant il y a d’autres tournois et on repart à zéro donc je me focalise sur la suite dès à présent« , ajoute Marie Benoit qui enchaîne avec un autre tournoi 10.000 dollars disputé également à Antalya.

Marie Benoit a débuté le tennis en suivant ses frères. En tapant la balle avec eux pendant les vacances, elle a pris goût à ce sport. Elle a ensuite rejoint le centre sport-étude de l’AFT à Mons. En juin, elle a terminé ses secondaires avec une année d’avance. « L’objectif à la base pour 2013 est d’atteindre le top 700 mais je pense qu’il y a moyen de faire mieux. Je vais juste me donner à fond dans ce que je fais et je verrai bien où cela m’amène« , ajoute la germanophone qui avec sa victoire à Antalya risque d’atteindre cet objectif plus tôt que prévu.

Son point fort est sa lecture du jeu. « Je lis bien le jeu de l’autre et j’ai tendance à parfois déregler l’adversaire. Cependant j’ai beaucoup dû travailler sur mon physique(vitesse etc)… J’ai déjà progressé à ce niveau« , poursuit Marie Benoit qui admire Roger Federer et garde pour exemple Kim Clijsters. Si le chemin vers les sommets de la hiérarchie est encore long pour Marie Benoit, elle pourrait à l’avenir être l’une des prétendantes à la succession des Kim Clijsters et Justine Henin sur la scène du tennis belge.

Isabelle Anneet

Publicités

« J’ai été surprise par le niveau de Marie Benoit »

Au premier tour de l’Open International Féminin de Wallonie, la Suissesse Conny Perrin (WTA 305) était opposée à la Belge Marie Benoit (NR). Un match qui a vu Marie Benoit faire douter la Suissesse de 21 ans. Perrin s’impose 6-0 5-7 7-5. Réactions.

Conny Perrin, est-ce que vous vous attendiez à une telle résistance de la part de Marie Benoit ?

« Dans le premier set, les choses ont été très vite. Je faisais ce que je voulais avec la balle et elle commettait quelques erreurs. Dans le deuxième et troisième set, elle a mieux joué. Cela est devenu une bataille physique et mentale. Je suis contente d’avoir gagné. »

Marie est une jeune joueuse belge. Qu’avez-vous pensé de son niveau ?

« A partir du deuxième set, j’ai été surprise par son niveau de jeu pour son âge. Elle a un bon potentiel et elle arrive à bien gérer les moments importants. C’est impressionnant. »

Quel est votre objectif pour ce tournoi ?

« Je prends match par match. Mais bien entendu quand je joue un tournoi c’est toujours pour le gagner. »

Et sur le long terme ?

« J’aimerais rapidement avoir le classement pour disputer les qualifications des tournois du Grand Chelem. Ensuite, l’objectif est d’entrer dans le top 100. »

Pouvez-vous décrire votre personnalité en cinq mots ?

« Ouverte, un peu folle, hyperactive, athlétique et j’aime bien aider les autres. »

Isabelle Anneet

La troisième édition de l’Open International Féminin de Wallonie débute ce samedi.

Dans les installations du Racing Club de Baulet, la troisième édition de l’Open International Féminin de Wallonie est organisée du samedi 18 au dimanche 26 août sous l’appellation « ServiMat Euro-Ten du Pays de Charleroi 2012 ». Cette année, le tournoi passe d’une dotation de 10.000 dollars à une bourse doté de 25.000 dollars. Une nouveauté qui permet au tournoi d’être le deuxième tournoi le plus important organisé cette saison en Wallonie après le tournoi 25.000 dollars de Rebecq.

En 2011, la joueuse du Kyrgyzstan Bermet Duvanaeva avait remporté le tournoi. Pour lui succéder cette année, des joueuses issues de près d’une trentaine de nationalités différentes seront présentes lors de ce tournoi international. La meilleure joueuse inscrite au tournoi est l’Allemande Anna-Lena Friedsam, 240ème mondiale. Aucune joueuse belge ne possède le classement suffisant pour entrer directement dans le tableau principal. Cependant, Kimberley Zimmermann (WTA-907) et Marie Benoit (NR) ont reçu les deux wild-cards distribuées par l’AFT (Association Francophone de Tennis).  Les autres joueuses belges prendront part aux qualifications où 64 joueuses s’affronteront dès le samedi 18 août. Les matchs du tableau principal commenceront ce lundi 20 août.

Dotés de 10.000, 25.000 et 50.000 dollars, les tournois ITF féminins constituent le premier échelon des tournois professionnels. Ils servent de tremplin et offrent la possibilité à des plus jeunes participantes de lancer leur carrière sur le circuit professionnel.

Située route de Namur 171  à  Wanfercée-Baulet, l’entrée du Racing Club de Baulet est gratuite pour tous pendant la période du tournoi. Les matchs auront lieu chaque jour entre 9h et 21h.

I. A.