Fed Cup: la Belgique est dos au mur.

Samedi, la Belgique et la Suisse s’étaient quittées dos à dos avec chacune une victoire.

Ce dimanche, les deux premières joueuses à monter sur le court sont les numéros un de chaque équipe. Yanina Wickmayer (WTA 22) est opposée à Romina Oprandi (WTA 67). Après un bon départ de Wickmayer qui mène rapidement 2-1, la meilleure joueuse belge passe à côté de la rencontre. Oprandi fait jouer Wickmayer qui est débordée et n’arrive pas à trouver la parade pour repousser les assauts de la joueuse Suisse. Wickmayer s’incline en deux sets 2-6 2-6.

Depuis 2009, Yanina Wickmayer avait remporté 12 des 13 matchs qu’elle avait disputé en Fed Cup. Elle comptait seulement une défaite contre Petra Kvitova en 2011 et elle n’avait jamais perdu contre une joueuse moins bien classée qu’elle.

Dans le quatrième simple, la jeune Alison Van Uytvanck (WTA 195) remplace Kirsten Flipkens (WTA 34) et affrontera Stefanie Voegele (WTA 89). Van Uytvanck compte deux matchs en simple à son actif en Fed Cup contre le Japon en 2012. Elle avait concédé une défaite contre Morita mas elle avait gagné contre Nara.

I. A.

 

 

Fed Cup: la Belgique et la Suisse se quittent dos à dos

Cette première journée de Fed Cup entre la Belgique et la Suisse a vu les deux équipes remporter chacune un match.

Alors que Yanina Wickmayer avait montré la voie à suivre pour les Belges en remportant son match entre trois sets face à Stefani Voegele. Mais Kirsten Flipkens (WTA 34) n’a su suivre l’exemple dans le deuxième simple face à Oprandi (WTA 67).

Dominée tout au long de la rencontre par la Suissesse d’origine Italienne, Romina Oprandi, Kirsten Flipkens s’est inclinée sur un double 6-3 et une heure et dix minutes de jeu.

LD-1-6

« J’ai raté mon entrée dans la rencontre. Oprandi a fait le break d’entrée. Elle a bien joué tactiquement et je n’ai pas eu l’occasion de montrer mon véritable niveau de jeu« , a commenté Kirsten Flipkens sur son match.

« Kim Clijsters m’aide quand elle a l’occasion. Je m’entraîne dans son académie en Belgique mais elle n’est pas ma coach principale. Beaucoup de monde en fait beaucoup à cause du nom Kim Clijsters. Mais elle ne va pas voyager avec moi. Si son programme le permet, elle m’accompagnera seulement sur quelques tournois« , explique Kirsten Flipkens  à une journaliste suisse qui voulait en savoir plus sur la collaboration entre Kirsten Flipkens et Kim Clijsters.
Les deux derniers simples et le double auront lieu dimanche. En principe, Yanina Wickmayer affrontera Romina Oprandi, puis Kirsten Flipkens sera opposée à Stefanie Vogele. La rencontre se terminera par un double.

I. A.

Un très beau week-end tennistique belge!

Quel beau week-end tennistique. Celui d’un tennis belge conquérant et victorieux.

Tout d’abord, l’équipe belge de Coupe Davis a remporté avec brio sa rencontre face à la Suède. Il est vrai privé de son meilleur joueur. Lors de la première journée, Steve Darcis et David Goffin (la nouvelle coqueluche du public belge) ont mis la Belgique sur orbite en remportant chaque leur simple.

Le samedi, Olivier Rochus et Ruben Bemelmans ont terminé le travail en offrant le point de la victoire en double. Ce dimanche, les deux rencontres de simple comptait pour du beurre. Sous le soleil, David Goffin et Steve Darcis ont remporté leur simple infligeant un 5-0 à la Suède.

De l’autre côté de l’Atlantique à Québec, Kirsten Flipkens a remporté le premier titre WTA de sa carrière face à la Tchèque Lucie Hradecka 6-1 7-5. Une belle victoire après plusieurs mois de galères qui l’ont tenu écarté des courts pour raisons médicales. Ne croyant plus en son talent, la VTV l’avait également laissé tomber. Cette victoire est une belle revanche pour Flipkens. Elle prouve que le tennis féminin belge a encore de belles années devant lui malgré la retraite de Kim Clijsters.

Bilan des tournois ITF féminins en Belgique en juillet

Déjà quatre tournois féminins des neuf prévus au programme estival se sont déroulés en Belgique. Sur les quatre tournois, un seul a été remporté par une joueuse belge. Il s’agit du tournoi 10.000$ de Maaseik par Ysaline Bonaventure. Petit tour d’horizon des performances belges lors de ces tournois.

10.000$ Maaseik: semaine du 23 juillet:

Deuxième titre de l’année pour Ysaline Bonaventure après celui conquis en juin à Meppel. Révélée en avril lors de sa sélection en équipe belge de Fed Cup, Ysaline confirme tous les espoirs misés sur elle depuis le début de l’année. Pour preuve, elle a gagné plus de 500 places au classement cette saison et pointe aujourd’hui aux portes du top 500, son objectif de la saison. Un titre remporté par Bonaventure sans concéder le moindre set.
Outre Bonaventure, deux autres belges ont réalisés de belles performances à Maaseik. Sofie Oyen (WTA 917) et Justine De Sutter (NC) ont atteint les quarts de finale. Ce tournoi a également été marqué par le retour à la compétition de l’ancienne numéro un mondiale junior, An-Sophie Mestach après une opération au poignet. Elle s’est hissée hors des qualifications avant de passer un tour dans le tableau principal et de chuter contre la futur gagnante. Elyne Boeykens, Steffi Distelmans et Elke Lemmens ont également remporté un match dans le tableau principal et de ce fait un point comptant pour le classement WTA. A noter que trois joueuses belges sont sorties des qualifications. Outre Mestach et Distelmans, India Maggen a également rejoint le tableau principal.

10.000$ Knokke: semaine du 16 juillet

Sur la côte belge, Ysaline Bonaventure a été la meilleure représentante du plat pays. Elle a atteint la finale avant de chuter face à l’Australienne Jessica Moore en deux sets 6-1 7-6. Tête de série numéro cinq, Ysaline a éliminé sur son chemin ses compatriotes Justine De Sutter et Michaela Boev ainsi que la Française Jade Suvrijn et l’Allemande Lehnert.
L’autre belle satisfaction belge lors de ce tournoi est Sofie Oyen. La Flamande qui s’entraîne aux Etats-Unis a atteint les demi-finales du tournoi avant de chuter contre la futur gagnante du tournoi.Lors de son parcours, Oyen a éliminée successivement Schuurs, Seguel et Whoriskey.
Nicky Van Dyck a passé un tour tandis que Déborah Kerfs, Elyne Boeykens et Elke Lemmens (qui était sortie des qualifications) ont chuté au premier tour.

25.000$ Zwevegem: semaine du 9 juillet

Retombée dans les profondeurs du classement après une blessure, Kirsten Flipkens poursuit son retour sur le circuit. A Zwevegem, elle a atteint les quarts de finale où elle a été battue par la Turque Buyukakcay en trois sets.
Le belle performance belge lors de ce tournoi est à attribuer à Steffi Distelmans. Après être sortie des qualifications, elle a battu la tête de série numéro 7 Chakhnashvili en deux sets avant de chuter contre Naydenova.
Ysaline Bonaventure a également passé un tour dans le tableau principal avant de tomber face à Kucova. Sofie Oyen, Ineke Mergaert et Kimberley Zimmermann, toutes trois bénéficiaires d’une invitation, ont perdu au premier tour.

10.000$ Bruxelles: semaine du 2 juillet

La meilleure performance belge était dans la raquette d’Elyne Boeykens qui a atteint les demi-finales avant de chuter contre la futur gagnante Natalia Ryzhonkova. Sur sa route, Boeykens a battu Vlahinic, Siedliska et Njiric.
Outre Boeykens, seule Nicky Van Dyck a passé un tour dans le tableau principal en battant l’Autrichienne Khanna Qualifiées pour le tableau principal, Anouk Delefortrie, Steffi Distelmans et Klaartje Liebens ont perdu au premier tour comme Kimberley Zimmermann, Déborah Kerfs, Margaux Brabant et Michaela Boev.

I. A.