Photos: Baulet 2012: Deuxième journée des qualifications

Galerie

Cette galerie contient 73 photos.

Publicités

Bilan des tournois ITF féminins en Belgique en juillet

Déjà quatre tournois féminins des neuf prévus au programme estival se sont déroulés en Belgique. Sur les quatre tournois, un seul a été remporté par une joueuse belge. Il s’agit du tournoi 10.000$ de Maaseik par Ysaline Bonaventure. Petit tour d’horizon des performances belges lors de ces tournois.

10.000$ Maaseik: semaine du 23 juillet:

Deuxième titre de l’année pour Ysaline Bonaventure après celui conquis en juin à Meppel. Révélée en avril lors de sa sélection en équipe belge de Fed Cup, Ysaline confirme tous les espoirs misés sur elle depuis le début de l’année. Pour preuve, elle a gagné plus de 500 places au classement cette saison et pointe aujourd’hui aux portes du top 500, son objectif de la saison. Un titre remporté par Bonaventure sans concéder le moindre set.
Outre Bonaventure, deux autres belges ont réalisés de belles performances à Maaseik. Sofie Oyen (WTA 917) et Justine De Sutter (NC) ont atteint les quarts de finale. Ce tournoi a également été marqué par le retour à la compétition de l’ancienne numéro un mondiale junior, An-Sophie Mestach après une opération au poignet. Elle s’est hissée hors des qualifications avant de passer un tour dans le tableau principal et de chuter contre la futur gagnante. Elyne Boeykens, Steffi Distelmans et Elke Lemmens ont également remporté un match dans le tableau principal et de ce fait un point comptant pour le classement WTA. A noter que trois joueuses belges sont sorties des qualifications. Outre Mestach et Distelmans, India Maggen a également rejoint le tableau principal.

10.000$ Knokke: semaine du 16 juillet

Sur la côte belge, Ysaline Bonaventure a été la meilleure représentante du plat pays. Elle a atteint la finale avant de chuter face à l’Australienne Jessica Moore en deux sets 6-1 7-6. Tête de série numéro cinq, Ysaline a éliminé sur son chemin ses compatriotes Justine De Sutter et Michaela Boev ainsi que la Française Jade Suvrijn et l’Allemande Lehnert.
L’autre belle satisfaction belge lors de ce tournoi est Sofie Oyen. La Flamande qui s’entraîne aux Etats-Unis a atteint les demi-finales du tournoi avant de chuter contre la futur gagnante du tournoi.Lors de son parcours, Oyen a éliminée successivement Schuurs, Seguel et Whoriskey.
Nicky Van Dyck a passé un tour tandis que Déborah Kerfs, Elyne Boeykens et Elke Lemmens (qui était sortie des qualifications) ont chuté au premier tour.

25.000$ Zwevegem: semaine du 9 juillet

Retombée dans les profondeurs du classement après une blessure, Kirsten Flipkens poursuit son retour sur le circuit. A Zwevegem, elle a atteint les quarts de finale où elle a été battue par la Turque Buyukakcay en trois sets.
Le belle performance belge lors de ce tournoi est à attribuer à Steffi Distelmans. Après être sortie des qualifications, elle a battu la tête de série numéro 7 Chakhnashvili en deux sets avant de chuter contre Naydenova.
Ysaline Bonaventure a également passé un tour dans le tableau principal avant de tomber face à Kucova. Sofie Oyen, Ineke Mergaert et Kimberley Zimmermann, toutes trois bénéficiaires d’une invitation, ont perdu au premier tour.

10.000$ Bruxelles: semaine du 2 juillet

La meilleure performance belge était dans la raquette d’Elyne Boeykens qui a atteint les demi-finales avant de chuter contre la futur gagnante Natalia Ryzhonkova. Sur sa route, Boeykens a battu Vlahinic, Siedliska et Njiric.
Outre Boeykens, seule Nicky Van Dyck a passé un tour dans le tableau principal en battant l’Autrichienne Khanna Qualifiées pour le tableau principal, Anouk Delefortrie, Steffi Distelmans et Klaartje Liebens ont perdu au premier tour comme Kimberley Zimmermann, Déborah Kerfs, Margaux Brabant et Michaela Boev.

I. A.

 

 

Iris Ladies Trophy 2012 : trois belges supplémentaires dans le tableau principal

Parmi la vingtaine de joueuses belges présentes dans le tableau des qualifications de l’Iris Ladies Trophy ( au RTC Charles Quint à Ganshoren), seulement trois d’entre elles ont réussi à gagner leur sésame pour le tableau principal. Il s’agit de Klaartje Liebens (17 ans), Steffi Distelmans (19 ans) et Anouk Delefortrie (21 ans).

La première n’a pas perdu un set en cours de route en battant l’Américaine Talcott et les Belges Dom et Leclere. Au premier tour du tableau principal, Liebens sera opposée à la tête de série numéro 2 Wlodarczak (WTA-508).

De son côté, Steffi Distelmans est en quête de son premier point WTA au tournoi bruxellois doté du prize money de 10.000$. Lors de son parcours en qualification, elle a battu successivement la Belge Groenvynck (6-3 6-3), la Néerlandaise Burger (7-5 3-0 abandon) et l’Allemande Ehrensberger (6-2 6-0). Au premier tour du tableau principal, Distelmans affrontera la tête de série numéro 8 Daniels (WTA-678).

La dernière belge à rejoindre le tableau principal est Anouk Delefortrie qui va tenter cet été de récupérer un classement WTA. Lors des qualifications, Delefortrie a battu la Russe Iakovleva (6-2 6-3) et la Suissesse Boinay (7-6 6-2). Au dernier tour des qualifications, Delefortrie avait fort à faire face à la Française De Gubernatis. Cette ancienne top 200 avait mis sa carrière entre parenthèses en mai 2011 afin de se faire opérer d’une hernie discale. Alors que le score indiquait 3-6 7-5 3-1 en faveur de Delefortrie, son adversaire a abandonné à cause de douleurs au dos. Au premier tour du tableau principal, elle jouera contre la tête de série numéro 1 Njiric (WTA- 497)

Avec Liebens, Distelmans et Delefortrie, le nombre de joueuses belges dans le tableau principal est maintenant de neuf représentantes (Zimmermann, Boev, Boeykens, Kerfs, Van Dyck et Brabant).

I. A.

Iris Ladies Trophy 2012: Liebens en quête de son premier point WTA

Deuxième belge à être sortie vainqueur du court ce dimanche à l’Iris Ladies Trophy (RTC Charles Quint à Ganshoren), Klaartje Liebens, 17 ans, a battu en deux sets sa compatriote Evelyne Dom 6-2 6-2. « C’était un match très difficile. C’est souvent comme ça pour moi. Si le match est facile sur papier, j’éprouve des difficultés pour rester concentrée pendant toute la durée du match. D’autant plus, si j’ai une balle courte, j’ai tendance à croire que le point est déjà gagné« , explique Klaartje Liebens à la sortie du court.

Son objectif pour ce tournoi dotée de 10.000$ est d’atteindre le tableau principal. « Et de gagner un match supplémentaire afin d’obtenir mon premier point WTA« , précise la joueuse qui s’entraîne depuis un an dans l’académie de Justine Henin. « J’ai commencé le tennis à 5 ans dans un club à Tirlemont. Ensuite à 12 ans, j’ai été à Diest avant d’intégrer la VTV. Depuis un an, je m’entraîne dans le club de Justine Henin et je suis très satisfaite de l’encadrement« , précise celle qui rêve de disputer l’US Open « car cela se joue à New-York. »

Admirative de Sharapova, Klaartje Liebens joue de manière agressive en fond de court comme son idole. Mais pour atteindre le top 100 (son objectif à long terme), Liebens doit encore progresser, de son propre aveu,  dans son jeu et surtout dans son déplacement.

I. A.

 

Iris Ladies Trohy 2012: Onze belges au deuxième tour des qualifications

Comme chaque année, la tournée des tournois ITF féminins en Belgique débute par le 10 000 dollars de Bruxelles. Ce samedi se déroulait le premier tour des qualifications. « Cette année, le tableau de 64 joueuses est complet. C’est une première et cela prouve le succès de notre tournoi. C’est également l’occasion pour une vingtaine de belges d’évoluer à domicile« , explique Jacques Maes, le directeur du tournoi.

Sur 64 joueuses, 20 belges étaient présentes. Et le succès a été au rendez-vous pour onze d’entre elles. Astrid Leclere, 16 ans, a pris la mesure de sa compatriote Stephanie Doboara, bénéficiaire d’une wild card. Dans les autres duels belgo-belges, Sofie Oyen s’est imposée contre Sanae Guenfoudi et Steffi Distelmans a fait de même contre Lana Groenvynck.

« J’espère me qualifier pour le tableau principal et jouer de mon mieux. Je suis satisfaite de mon niveau de jeu. Je n’ai pas commis trop d’erreurs« , explique à la sortie du court Sofie Oyen qui s’entraîne depuis deux ans aux Etats-Unis où elle poursuit ses études. « C’est toujours un plaisir de revenir pendant l’été en Belgique. Ma famille et mes amis peuvent venir me voir jouer. Ma seule difficulté a été de m’adapter à la terre battue car j’ai l’habitude de jouer sur dur aux USA« , précise-t-elle.

Les autres belges qualifiées pour le second tour sont Klaartje Liebens, India Maggen, Alix Donck, Morgane Michiels, Michelle Werbrouck, Eugenie Chapelle et Anouk Delefortrie.

I. A.